L’alternative naturelle

Reléguée à un accessoire de beauté dans nos vies modernes, la pierre ponce était pourtant déjà utilisée dans l’Antiquité comme matériau de construction.
Aujourd’hui, elle revient doucement sur le devant de la scène, poussé par la recherche sur l’isolation thermique, phonique et la volonté de réduire l’impact environnemental des nouveaux chantiers.
Un savant mélange de 95% de granulés de pierre ponce avec un peu de liant hydraulique et d’eau forme un béton léger qui est ensuite moulé, vibré et pressé à froid.
Cet agrégat emprisonne 85% d’air pour une isolation thermique supérieure au béton traditionnel et des blocs finalement, plus léger à manipuler et plus rapide à poser.
Si son prix d’achat est plus élevé que le parpaing en béton, il présente un bilan total, de la fabrication, à la pose, à la maintenance et au recyclage, plus intéressant !